Quels sont les différents types d’élagages ?

élagage de fruitiers

Pour éviter l’aspect touffu des arbres ou des fleurs dans un jardin, une ferme, ou ailleurs, il est important de procéder à un élagage périodique. En effet, ce processus permet de désencombrer l’arbre. Cela permet d’aérer au maximum le jardin, mais aussi d’assurer un bon développement de la plante. L’élagage peut dépendre de l’arbre. Pour cela, vous devez choisir la technique qui convient le plus à l’arbre à élaguer. Découvrez dans cet article les différents types d’élagages.

L’élagage de fruitiers

Comme le stipule le nom, l’élagage des arbres fruitiers ne s’applique qu’aux arbres fruitiers. Cette opération permet à l’arbre d’avoir une taille optimale et un feuillage moins encombré. Cela a pour effet de faciliter la croissance de l’arbre, mais aussi de faciliter la floraison. Notez que la floraison est l’étape qui précède la production des fruits. Deux types d’arbres fruitiers utilisent principalement ce type d’élagage. Il s’agit des arbres dont les fruits sont pourvus de grains et ceux à noyaux. Afin de faire un meilleur élagage, il est recommandé d’élaguer les arbres en période d’automne.

L’élagage sylvicole

élagage sylvicole

Ce type d’élagage consiste en effet à tailler juste une partie de l’arbre. Mais à moins d’être un expert en jardinage, vous devez au mieux éviter de ne pas couper les fibres du bois. L’élagage sylvicole peut régénérer d’autres bois de haute qualité pouvant être utilisés à des fins commerciales. Ainsi, ce type d’élagage se fait avec beaucoup d’attention. Il est important d’éviter les nœuds. Cela permet de rendre le rendement qualitatif et quantitatif. Notez que le bois de haute qualité coûte très cher sur le marché.

L’élagage ornemental

L’élagage ornemental est utilisé pour couper les arbres érigés à proximité des infrastructures, dans un parc ou dans une place publique. Le but de cette technique est de pouvoir donner à un arbre ou une fleur, une forme ornementale. Cela permet non seulement de désencombrer l’arbre, mais aussi de décorer un lieu. Ce type d’élagage est généralement appliqué sur des arbres robustes. L’élagage permet donc de façonner la structure de l’arbre pour encore plus d’esthétique. Elle doit également prendre soin de ses branches. En effet, les branches doivent être coupées plusieurs fois en fonction de l’emplacement de l’arbre.

L’élagage doux

élagage doux

Il s’agit ici d’un type d’élagage qui permet d’enlever les branches ayant moins de trois centimètres de diamètre. En effet, les branches de cette taille sont généralement considérées comme indésirables et encombrantes. L’élagage rend non seulement la couronne de l’arbre uniforme, mais facilite également une bonne croissance de celui-ci – lire aussi : Comparatif 2020 des meilleures élagueuses (Tests & Avis)

L’élagage en marotte

Ce type d’élagage stipule que vous voulez obliger l’arbre ou la fleur à limiter sa croissance jusqu’à une certaine hauteur. Il s’agit d’une opération effectuée sur des arbres très particuliers. L’élagage en marotte convient très bien aux saules, érables, tilleuls, mûriers, platanes et charmes. Il s’agit pour la plupart des arbres rencontrés dans les villes – lire aussi : Montage d’une table de jardin. les étapes clés.

L’élagage sévère

élagage sévère

Il s’agit d’un type d’élagage très rare, car il affecte fondamentalement la structure de l’arbre. Vous devez être assez prudent pour ne pas détruire l’arbre étant donné qu’aucun type d’élagage n’est destiné à condamner un arbre – pour en savoir plus : Sécurité routière et arbres le long des routes : faut-il les abattre ?